Retour à l'Espace Pro

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Cas de légionellose déclarés dans l’Hérault (juin 2016)

publié le : 18 juin 2016

Deux cas de légionelloses ont été déclarés début juin à l’Agence Régionale de Santé Languedoc Roussillon-Midi-Pyrénées. Ces deux cas concernent des personnes habitant un même immeuble situé à Palavas-les-Flots. L’une des deux personnes concernées est décédée. Les causes précises de ce décès sont en cours d’analyse.

 

figure1_2012

Evolution du nombre de cas de légionellose en France (1988-2012). Source: InVS 2012

Labosud-OcBiologie utilise un test immunochromatographique conçu pour assurer la détection qualitative de l’antigène de Legionella pneumophila sérogroupe 1 (antigène de L. pneumophila sérogroupe 1) dans les échantillons d’urine. La bactérie Legionella pneumophila est responsable de 80 à 90 % des cas signalés d’infection à légionelle, et le sérogroupe 1 est à l’origine de plus de 70 % de toutes les légionelloses.

L’excrétion de l’antigène Legionella dans l’urine peut varier selon le patient. L’excrétion de l’antigène peut commencer seulement 3 jours après l’apparition des symptômes et persister jusqu’à 1 an après.